Élément Air : mythes, symboles et tarologie.

L'Air : mythes et symboles.

air

L'air correspond aux Épées du Tarot.

L'air se rapporte aux Épées des arcanes mineurs du Tarot. Ces deux symboles se rapportent eux-mêmes aux mythes de la métallurgie, des métaux, aux civilisations baptisées " âge du bronze " ou " âge du fer ", époques encore très récentes dans l'histoire de l'humanité.

De plus, cette tradition prend sa source dans une science sacrée, une atmoshère sacrée, au sens propre comme au figuré, de l'alchimie. Imaginons quelques instants le primitif, ou soi-disant tel, qui découvre l'outil, en l'occurence l'épée. Celle-ci est encore brûlante du fer de la forge. Il ne peut pas encore s'en servir.

L'eau intervient alors comme un élément froid et calmant. Il va faire sa première expérience de cette combinaison de ce feu intense et de ce liquide apaisant afin de prendre à pleine main cet objet dont il pressent déjà les pouvoirs fabuleux.

Plongeant la lame de feu dans l'eau, celle-ci en ressort dans un tourbillon de vapeur, parfaitement, totalement achevée, résultat de la contraction et de la dilatation du métal au contact des deux éléments de base. L'épée est dès lors non plus brûlante du feu de la forge mais brillante sous les feux du Soleil. Il la brandit, la pointe vers le ciel, en signe de victoire, grâce et sur les éléments de la nature.

Il transperce symboliquement le ciel de cette pointe qu'il a forgé sous les coups de son marteau. L'épée est maintenant l'image de la conquête du travail et de la pensée. Le signe d'air est associé désormais au symbole de l'Epée. Signe d'air, l'Epée connotera l'esprit actif, le mental, dans les interprétations dévolues aux Épées du Tarot. Et c'est en toute logique que ceci accrédite l'idée suivante : l'air succède dans la tradition au feu et à l'eau.

Mythes et symboles.

L'air représente la spiritualisation, tandis que le feu personnifie l'intellect. À ce dernier, synonyme de formation et de création, correspond la spiritualisation, synonyme de révélation et de connaissance. L'air est le principe de la communication entre le ciel est la terre. L'air est l'élément dans lequel la lumière devient valeur religieuse ou mystique. C'est le Fiat lux, le verbe qui se fait chair.

C'est l'esprit sensible de la vie invisible selon saint Martin. C'est sous-entendre qu'il peut devenir élément de construction comme de destruction. Il en va de même pour l'Epée, figuration évident de la conquête, de la vie militaire, de l'autorité. À ce titre, l'Epée représente l'Apocalypse, verbe invisible et inaudible qui tranche, juge, dévaste, double face de la vérité, comme le sont aussi les paroles : à la fois vérités et mensonges.

Élément air et tarologie.

Car l'Épée tranche dans l'obscurité de notre monde et nous révèle la lumière divine. La tradition de l'air est son symbole associé, l'Epée nous renvoie maintenant à une autre et très ancienne tradition, issue de la préhistoire : celle du fer météorique. Le métal est un élément brut. Il n'est pas facile à obtenir à l'état pur. Il lui faut une origine, une source extraordinaire pour lui conférer cette valeur de pureté, d'absolu.

Il est d'essence divine dans l'esprit de l'homme préhistorique. Il devient élément sacré car il est l'esprit des Dieux : d'où, petit à petit le caractère également sacré du travail du fer et de celui qui le manipule, le forgeron. Cette matière est étrange, secrète, tout comme l'homme qui la traite et la transforme. Le forgeron lui-même est étrange, inaccessible dans la révélation de ses techniques et de ses sentiments.

Aussi, de par ses pouvoirs particuliers, reçoit-il de la communauté une estime unique et obtient-il une position, une dignité sociale et religieuse majeure. Son métier est un métier de prestige. Il représente une force pour les siens et une sécurité face à l'adversité. L'art de travailler et de transformer les métaux le dote d'une capacité surhumaine.

Il est respecté, pouvant créer des outils de travail comme des armes de destruction, chargées de superstitions et de tabous. Nous retrouvons cette ambivalence, cette complexité propres aux signes d'air dans les explications concernant les lames mineures d'Épées du Tarot.

Caractéristique : air mélange du chaud et de l'humide.
Correspondance tarologique : élément Air symbolisé par les Épées.
Signes astrologiques associés : signes des Gémeaux, de la Balance et du Verseau

Tirage des cartes par le Tarot.

Date de dernière mise à jour : 05/01/2015