PLANETES.

Dans ce qu'on appelle planettes on distingue en fait deux luminaires : le Soleil et la Lune, et les huit planètes de l'astronomie classique : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. A chaque planète on a fixé un domicile, c'est à dire un signe ou elle est tout à fait à son aise, dont la coloration se marie pleinement à la sienne.

Les planettes et leurs influences

Le Soleil.

Astre central, gouvernant tout le système, dispensateur de lumière, de chaleur, d'ordre et de vie. Il représente ce qui élève, annoblit, préside aux grandes valeurs sociales et morales. Prestige, faste, action grandiose et spéctaculaire. C'est le principe générateur, masculin, dans toute sa souveraineté, son affirmation orgueilleuse et une certaine hypertrophie du Moi

Le Soleil élit domicile en Lion.

La Lune.

Reine de la nuit, la Lune régit l'univers du soleil, la vie végétative, les mondes du rêve, de l'imaginaire, du fantasme et des pulsion instictives. C'est la part la plus animique, archaïque, enfantine, intimiste et capricieuse de l'être. Berceuse, conte folklorique, féérie, jardin secret, tel sont les penchants du lunaire, ce Pierrot toujours charmant et d'une mélancolie d'autant plus émouvante qu'il en ignore les vraies causes.

La Lune élit domicile en Cancer.

Mercure.

Planète rapide, souple, nerveuse, Mercure incarne un principe d'échanges et de dualité. Agile et cérébral, pratique et perfois cynique, le Mercurien est un acrobate qui peut jongler avec les mots et les idées (dans un brillant discours écrit ou parlé) comme avec les choses par le commerce, sous toutes ses formes. Espiègle et juvénile, il peut être instable et dispersé.

Mercure élit domicile en Gémeaux et en Vierge.

Vénus.

Séduction, harmonie, communion, émotion,  effusion, tels sont les premiers attributs de Vénus. Préoccupé avant tout de sympathie, d'amour, de volupté, de fête, le Vénusien est un pacifique, un rafiné, qui vit dans une perpétuelle recherche de plaisir, à travers l'enivrement des sens ou l'exaltationesthétique. Il a le culte de la grâce, du sourire, de la beauté.

Vénus élit domicile en Taureau et en Balance.

Mars.

Ardent, violent, combatif, impulsif, voici le guerrier Mars. Heureux dans les tensions, et les confrontations, il porte, inspire, dirige toutes les forces de colère, d'agressivité, d'embrasement. Son énergie virile est incontestable. Sa morsure peut être mortelle mais aussi auto-destructrice. Conquérir, dominer, venger, lutter,, pour attaquer comme pour défendre. Barbare ou chevaleresque, vaillant ou perfide, ce gladiateur est nécessaire à l'humanité pour juguler les difficultés, surmonter les obstacles, broyer les pièges, pourfendre son pire ennemi qui souvent n'est autre que lui-même.

Mars élit domicile en Bélier et en Scorpion.

Jupiter.

Autorité, organisation, majesté, synthèse, voici Jupiter, le roi des Dieux. C'est l'ambition généreuse, optimiste, confiante, avec un appétit puissant mais débonnaire, un épanouissement physique et mental communicatif, une double disposition au profit et à la philantropie, une dignité, une autorité naturelle bienveillante et joviale. C'est la protection, sur tous les plans et dans tous les sens du terme.

Jupiter élit domicile en Sagittaire et en Poissons.

Saturne.

Triste, lent, maigre, acéré, froid, grave, Saturne n'a pas très bonne réputation. Avec son sablier et sa faux, symbole du temps et de la mort, il faut dire qu'il n'est guère engageant. On le voit volontiers insatisfait, frustré, stéril, ou alors maniaque jouisseur, avar, avide et jaloux. Angoisse et débauche : un rôle toujours ingrat. En fait, Saturne et ce maître secret et salutaire, qui, d'extrême en extrême, d'épreuves en épreuves, à travers un dédale de soucis et de ruptures, conduit au renoncement, à la sagesse et à la connaissance, permettant de se comprendre lucidement et de s'assumer tel qu'on est. C'est lui qui coupe le cordon ombilical comme il tranche le fil des heures, des mirages et des faux-semblants. Pas de progrès concevable sans son intrangigeance, sa rigueur , ses contraintes.

Saturne élit domicile en Capricorne et en Verseau.

Uranus.

Uranus représente l'hyper-individualisme, la puissance un peu convulsive de l'aprenti-sorcier. C'est la pulsion vitale profonde dans ce qu'elle a de plus erratique et irrésistible; les instincs les plus passionnés, les plus déchaînés, débouchant sur le défi, la frénésie d'exister, la fureur de vivre l'impossible, avec danger de paranoïa et de pérsécution obsessionnelle. Modernisme, vitesse, reccords dans tous les domaines.

Uranus élit domicile en Verseau.

Neptune.

Neptune apporte l'adhésion, l'identification, une excessive perméabilité aux courants, aux milieux, aux vibrations de toutes sortes. C'est la planète intuitive et médiumnique par excellence. Très malléable et réceptif, le neptunien est un hypersensible, ouvert à toutes les ambiances, disponible à tous et à chacun. Irrationnel et visionnaire, il se fond à merveille dans le collectif et l'universel.

Neptune élit domicile en Poissons.

Pluton.

Aux ultimes confins du système solaire et aux coeur de nos ténèbres psychiques gravite Pluton, la dernière planète connue. Son royaume, les Enfers de l'ancienne mythologie c'est la grande nuit originelle de l'inconscient. C'est cette zone la plus enfouie de notre être qui contient tous les trésors et tous les cauchemards, les monstres les plus régressifs et les créations potentielles les plus merveilleuses. Domaine métaphysique du sublime et de l'absurde, de la métamorphose, de la crise et de la résurrection. Itinéraire magique pouvant tourner à la névrose ou à la révélation supérieure.

Pluton élit domicile en Scorpion.

×